Accueil > Salle de presse > Le premier album du ‘‘Nougaro congolais’’



Le premier album du ‘‘Nougaro congolais’’

mercredi 21 janvier 2015, par Sophie Manuel Communication


Ancré dans le Loir-et-Cher, Ki-Bongo sort son premier album, « Les Seigneurs de la Terre ». Un hommage à la terre et aux racines que chacun pourra s’approprier, suivant sa propre sensibilité, au rythme d’une musique engagée, moderne et empreinte de poésie. 

Ki-Bongo entre dans la lumière, avec la sortie de son premier album « Les Seigneurs de la terre ». Celui-ci s’accompagne d’un premier clip de la chanson « C’est loin où tu t’en vas », d’une résidence du 9 au 13 février à la Maison de Bégon (41). Une tournée devrait permettre au grand public de découvrir la richesse des percussions, la chaleur des cuivres et la subtilité de cet instrumentarium mêlant les sonorités traditionnelles et actuelles. En écho à cette musique, il y a la puissance vocale de Ki-Bongo et la beauté des textes écrits par le cévenol Emmanuel Faventines qui sont traduits en trois langues bantoues (lari, mbochi et lingala). Ce sont ces chansons empreintes de poésie et de sensibilité qui ont valu à Christian Kibongui Saminou, le fondateur du groupe Ki-Bongo, le surnom de Nougaro congolais.

Un carnet de voyage entre Afrique et Occident 

Dans cet album (8 titres) enregistré au studio Dubwise Factory Studios, le sextette Ki-Bongo revisite le thème du métissage qui lui tient tant à cœur, en mêlant subtilement mélodie africaine et musique occidentale, et nous entraîne dans un voyage instrumental dépaysant et enivrant, émaillé de rencontres et de souvenirs. 

L’amour du métissage

Pour comprendre cet amour du métissage, il faut remonter aux sources du groupe Ki-Bongo, qui est né d’une rencontre percutante entre la culture africaine traditionnelle et la musique électroacoustique contemporaine. Il faut aussi retracer les grandes lignes du parcours de Christian Kibongui Saminou. Né au Congo, il a quitté le Cameroun pour la France à l’âge de 14 ans et a toujours eu le pied entre plusieurs cultures. Musicien touche-à-tout, naviguant entre maîtres de percussions africains et professeurs de guitare, entre fanfare latino-roots et compagnies de théâtre, Christian n’est pas seulement un interprète. Il est aussi un ambassadeur de sa musique sans frontière qu’il fait découvrir, depuis de nombreuses années, lors d’ateliers de création itinérants où il enseigne l’art subtil, mais accessible à tous, des percussions.

www.ki-bongo.com



Album KI-BONGO Les Seigneurs de la terre : https://lesseigneursdelaterre.bandcamp.com/releases

Clip « C’est loin où tu t’en vas :https://www.youtube.com/watch?v=qQZedS2KhCM
 



Contact Presse : Sophie Manuel
06 15 12 73 31 – presse@sophiemanuel.com

Portfolio